SRA, structure de regroupement à l'achat

 

la seule SRA de France  avec:

 

  Une zone d’exploitation dédiée dans un entrepôt pharmaceutique    agréé par l’ANSM

  Un outil de gestion de stock et de traçabilité des produits.

  Une équipe dédiée à la réception et à la préparation des commandes

   Un logiciel développé par notre équipe informatique spécifiquement conçu pour la SRA.

Se regrouper pour mieux optimiser ses achats et améliorer les marges est devenu un impératif possible...

Le décret relatif aux centrales d'achat pharmaceutiques a été publié le 19/06/09 permet dorénavant à des titulaires ou à des sociétés exploitant une officine de créer une structure de regroupement à l'achat (SRA) sous forme d'une société, d'un groupement d'intérêt économique ou d'une association.

Cette SRA ne va pas acheter directement, mais mandater pour le faire un établissement pharmaceutique, qui peut être un grossiste répartiteur, un dépositaire, ou encore une centrale d'achat pharmaceutique. Car, c'est l'autre nouveauté introduite par le décret, la création du statut de centrales d'achats pharmaceutiques vient s'ajouter à la liste des établissements pharmaceutiques. Attention, une SRA ne peut servir à acheter que des médicaments non remboursables, ainsi que des produits hors médicaments comme de la parapharmacie, de la diététique ou des compléments alimentaires.
Concrètement, les pharmaciens peuvent se regrouper au sein d'une SRA et nommer un mandataire pour négocier en leur nom des achats collectifs et obtenir des prix. Ce mandataire, qui est forcément un établissement pharmaceutique, va alors procéder à l'achat, au stockage et à la distribution des produits, ainsi qu'à la facturation à chacun des mandants. Ces nouvelles dispositions offrent " la possibilité à des personnes non groupées, qui sont la majorité, de pouvoir négocier collectivement des conditions commerciales grâce à des structures " light ".


" C'est un nouvel outil pour optimiser les achats qui complète les possibilités offertes par les groupements et les grossistes répartiteurs " , les centrales d'achats, les SRA, les groupements d'achats de pharmaciens seront des nouveaux acteurs de demain qui vont permettre aux pharmaciens de compléter leur panoplie de leviers et de mieux optimiser leurs marges.

La SRA permet d'organiser dans un espace pharmaceutique et juridique les flux de retrocession entre pharmacies, ces derniers étant formellement interdits.